Aller au contenu

Améliorer l’efficacité de la chimiothérapie contre le cancer pancréatique

Le cancer du pancréas est un cancer extrêmement agressif. Aussi appelé adénocarcinome ductal pancréatique, cette pathologie pourrait devenir la seconde cause de mort liée au cancer d’ici à 2030. Le diagnostic est souvent difficile et tardif puisque les symptômes cliniques sont souvent muets dans les premiers moments de la maladie. Seulement 10 à 20 % des patients sont diagnostiqués à un stade où la tumeur peut être enlevée.

La chimiothérapie, qu’elle soit néoadjuvante, adjuvante ou palliative, est le principal traitement utilisé contre le cancer pancréatique. Pourtant, le taux de survie au bout de 5 ans de maladie est de 10%, en partie à cause de la résistance aux traitements conventionnels. Les soins de support administrés pour préserver la qualité de vie des patients sont donc centraux.

La recherche médicale autour du cancer du pancréas se mobilise aujourd’hui pour comprendre et endiguer la chimiorésistance qui empêche le bon traitement des malades. Faire un don pour la recherche contre le cancer pancréatique permet de soutenir les projets des chercheurs visant à mieux comprendre et à mieux lutter contre cette maladie qui touche de plus en plus de personnes en France. Grâce à votre générosité, la Fondation de France aide les équipes de recherche pour trouver de nouveaux traitements, plus efficaces, notamment face aux cancers chimiorésistants comme celui-là.

2nde cause
de mort liée au cancer d'ici à 2030
entre 1982 et 2012
son incidence en France a doublé chez les hommes et triplé chez les femmes
6ème
cancer le plus fréquent en France

Comment aider la recherche contre le cancer du pancréas?

La Fondation de France a créé son programme Cancer dans les années 80 pour trouver de nouvelles stratégies thérapeutiques et pour soutenir des chercheurs ayant pour but que chaque malade obtienne un traitement personnalisé et efficace. Les mécanismes de résistances face aux traitements de chimiothérapie sont au cœur des préoccupations des experts de ce programme.

Pour mieux comprend et mieux guérir, la Fondation de France s’appuie sur un Comité d’experts, Présidé par le Professeur Vahid Asnafi et composé des meilleurs spécialistes, médecins et chercheurs en oncologie. Ensemble, ils sélectionnent les projets les plus innovants, portés par de jeunes chercheurs prometteurs. Ils visent tous à améliorer la qualité de vie des personnes touchées par la maladie.

Toutefois, si la recherche avance vite, ce sont les moyens qui manquent. Aucun de ces projets ne pourrait voir le jour et avancer aussi rapidement sans la contribution des donateurs de la Fondation de France. C’est bien grâce à vos dons contre le cancer que la recherche continue de progresser.

Pourquoi faire un don contre le cancer du pancréas ?

Les programmes soutenus par le Comité Cancer de la Fondation de France ont aujourd’hui pour objectif de mieux comprendre la maladie et d’agir contre la résistance des cancers aux traitements actuels. Les dons pour soutenir la recherche contre le cancer du pancréas permettent :

  • d’aider les chercheurs à mieux comprendre les mécanismes de résistances qui empêchent certains traitements d’aider pleinement les patients ;
  • de confirmer leurs hypothèses et de tester de nouvelles méthodes thérapeutiques ;
  • d’ouvrir la voie à de futurs traitements innovants, mieux tolérés que les précédents et permettant d’éviter les récidives.

1
Appel à projets
2
Transmission du dossier de demande de subvention
3
Présélection des projets
4
Instruction par les experts pour vérifier la qualité des projets
5
Décision de financement par le comité de 12 experts bénévoles
6
Suivi, évaluation et valorisation des savoir-faire

Développement d'outils cliniques augmentant les possibilités de réponse aux traitements dans l’environnement tumoral

 

Le sombre pronostic du cancer du pancréas est majoritairement dû aux résistances actuelles de cette maladie aux chimiothérapies. « Qu’est-ce qui empêche les molécules des traitements d’atteindre les tumeurs?? » C’était la question du précédent projet mené par le chercheur Thomas Bertran et soutenu par la Fondation de France. Cette première phase de recherche avait permis d’identifier le rôle joué par les cellules de l’environnement qui entourent la tumeur et qui agissent comme un filtre de protection contre les traitements.

Ce nouveau projet permettra de passer à une étape supérieure, en intervenant directement sur ce micro-environnement. Bloquer les interactions entre les cellules tumorales et celles qui les protègent pourrait inhiber les processus de résistance et améliorer la sensibilité aux chimiothérapies.

 

Une recherche d’une grande innovation puisque l’ensemble des recherches menées sur les 30 dernières années s’est focalisé sur les cellules tumorales, en négligeant ce contexte cellulaire très spécifique.

Quel est l’objectif du projet ?

  • Identifier des inhibiteurs pour bloquer les interactions entre les cellules responsables de la résistance aux traitements ;
  • Développer des thérapies permettant d’accroitre la sensibilité aux traitements et d’améliorer la prise en charge des patients.

Mathieu, Audrey, Ambre et Stabelle sont à votre disposition.

01 44 21 87 00 [email protected]